Follow

"Le vête­ment de la femme reflète son escla­vage social. On habille le petit gar­çon en vue de la com­mo­di­té : bras et jambes libres ; mais de la petite fille, on vise avant tout à faire une jolie pou­pée et la fri­vo­li­té dont on l’imprègne avec les chif­fons lui res­te­ra la plu­part du temps toute sa vie. »
Madeleine Pelletier, « Comment s’habiller ? », L’Ouvrière, 27 mars 1924.

Sign in to participate in the conversation
esperanto.masto.host

Bonvenon! Malferme al ĉiaj kaj ĉiuj respektemaj esperantistoj.