enfin, pê que je devrais avoir plus foi en la nature humaine mais là, comme ça, je vois pas ça très possible

elise
j'ai pas parlé à Frayba là-dessus, mais j'imagine qu'ils travaillent plutôt avec les populations locales pour leur faire voir qui sont ces paramilitaires
et donc qu'ils ne soient plus les bienvenus
et que l'ensemble de la population soit hermétique à leur propagande
parce que négocier directement avec des gens qui depuis plus de 20 ans vivent gratos en tant que mercenaires et qui st capables de tels actes de cruauté...

d'ailleurs dans le cas particulier de cette zone-là, franchement, les agresseurs se sont pas juste énervés un jour un peu échaudés par le gouvernement du Chiapas
ce sont de vrais agresseurs
va pas suffire de parler avec eux pour calmer les choses
donc c'est pas évident de calmer suffisamment la situation pour envoyer ensuite des observateurs et se dire que ça va aller

celine
oui je vois... le cercle vicieux

celine
est-ce qu'ils ont fait venir plus d'observateurs récemment ? ou le nombre reste constant ?

elise
on ne peut pas vraiment faire venir des observateurs
les observateurs sont bénévoles ; ils viennent qd ils peuvent/veulent

celine
oui, je pensais plutôt sous forme d'un appel

elise
et d'ailleurs, sur le moment de l'agression, on ne peut pas les envoyer, c'est trop dangereux
c'est plutôt soit avant (si on a diagnostiqué à temps) soit après une fois que c'est un peu calmé

(c'était l'époque où on entendait les gens dire : "oh, les zapatistes, on n'en entend plus parler, ils n'existent plus, ils doivent être seulement une poignée dans la montagne, y'a plus rien")

zatoichi
mais s'ils veulent plus de libertés et d'autonomie ils vont devoir passer par une étape de médiatisation... et donc de violences

elise
voilà
en résumé : c'est con, la vie

En un sens, les zapatistes le savent, et c'est pour ça que de 2001 à 2012, ils avaient décidé de construire leur autonomie (= des lieux mais aussi se former, expérimenter, chercher des formes d'organsiation qui marchent) en silence
sans faire parler d'eux
sans se manifester ni sur la zone nationale ni internationale
et de fait ça avait correspondu à une baisse de la répression et des agressions

et pour la campagne qui vient de s'achever, là, sur l'élection de Lopez Obrador comme président du Mexique (il entrera en fonction le mois prochain)
ils ont décidé de carrément faire parler d'eux
en proposant une candidate indigène qui n'avait aucune chance de gagner
mais permettait de mener une campagne auprès de tous les mexicains et de faire entendre leur voix
Bref : sans doute, ça a déjà une forme d'efficacité, ils prennent place dans le débat public, donc la répression se fait plus forte.

dc en gros ils ont plus de force pour accueillir les rencontres, et ils contribuent à permettre au CNI de ré-exister
ils ont donné l'impulsion
et le CNI a créé un CGI = conseil de gouvernement indigène
qui est une instance permanente, sans pouvoir officiel, mais qui essaye de faire porter la voix de ttes les populations indigènes à propos d'enjeux de politique nationale
ça c'est clair que le gouvernement n'aime pas

(le festival était au caracol, à Oventic, donc une partie des gens des villages étaient sans doute au caracol, à qqs heures de chez eux)
bref, les zapatistes font plus parler d'eux
ah oui et évidemment : reconstitution du CNI
congreso nacional indigena
qui regroupe des tas de peuples indigènes du Mexique
mais avec un très fort appui des zapatistes
puisqu'ils st les seuls à avoir construit autant leur autonomie, donc des lieux disponibles, comme une grande université "de la Terre", etc

avec des activités tournées vers l'extérieur :

zatoichi
mmm après un peu de temps pour se réorganiser et planifier des attaques, cela parait logique... tristement logique...

elise
festival des arts, festival des sciences (où on est allés)
festival de cinéma justement ces derniers jours
qui s'est terminé le 9 novembre
et qui mobilisait probablement une partie des gens
laissant les communautés plus vulnérables

elise
ben, je sais pas mais je me dis que ça peut avoir un rapport avec le fait que les agresseurs ont été libérés de leurs "so called prison", qd même
enfin, on est pas mal à se dire ça
même si ce sont des conjectures...
après, ça peut aussi correspondre à des stratégies gouvernementales contre les mouvements d'autonomie indigène,
et là, vu qu'ils s'attaquent surtout à des zapatistes, c'est une attaque contre le mouvement zapatiste
qui depuis 2012 se sont remis à faire plus parler d'eux

“Hasta la fecha se han mantenido impunes y quieren nuevamente imponer al presidente (municipal) a sangre y fuego; estas gentes viven de nuestros impuestos, son aviadores que cobran sin trabajar y por eso es que en las comunidades no se concluyen las obras que prometen los políticos, porque parte del dinero sirve para mantener a estos sinvergüenzas”, expusieron las autoridades ejidales de Tila.

elise
En noviembre de 1997, miembros de Paz y Justicia emboscaron a una caravana pastoral integrada por el entonces obispo de San Cristóbal de Las Casas, Samuel Ruiz García; el obispo coadjutor, Raúl Vera, dos catequistas y el mayordomo del santuario del Señor de Tila, Manuel Pérez. Ruiz García y Vera López resultaron ilesos, mientras los otros tres fueron heridos.

elise
je trouve un article de 2015 sur la résurgence du mouvement, déjà repérée par certains et dénoncée à ce moment :
vanguardia.com.mx/articulo/res

celine
Et on a une idée de pourquoi le groupe paramilitaire reprend soudainement vie et activités ?
:lit:

zatoichi
la vache, c'est ignoble...

ailleurs, il y a d'autres choses
mais on a l'impression que la répression étatique n'a pas réussi à inciter et fomenter qqch d'aussi meurtrier
là c'est qd même un cas extrême
pour rappel, à Acteal, il est documenté qu'ils ont ouvert à l'arme blanche les ventre de femmes enceinte pour "tuer" leurs fœtus
ces gens sont fous
et encouragés par les différents niveaux (local, étatique, national) de l'État mexicain, qui les protège

celine
Oui terrible

elise
voilà
dans d'autres zones zapatistes, y'a d'autres cas qd même de menace et même d'agressions
mais avec d'autres circonstances et que je sache, pas non plus ce genre de populations déplacées

celine
C'est ce que j'allais te demander, si c'était le même type de violences

elise
en fait qd même, le groupe paramilitaire "Paz y Justicia" qui était actif dans la fin des années 90, est en train de redevenir agressif depuis qqs années ds la même région montagneuse sur un périmètre assez resserré

donc ils fuient et essayent de faire valoir leur cas en se faisant accompagner par les centres de droits de l'homme
et communicant au Mexique et à l'international
et en engageant des procédures judiciaires qd ils peuvent

celine
Oui ça laisse une marge de manoeuvre pas hyper large.
Et la question de la survie sans auto-défense vraiment possible...

elise
dc vraiment proche aussi
oui
et même manière de procéder
coups de feu
une personne morte
les autres effrayées
dc déplacés depuis
parce qu'ils ne veulent ni répondre par la violence (l'armée zapatiste existe mais n'a pas sorti les armes depuis le 12 janvier 1997 et ne veut pas le faire vu que ça donnerait une excuse à l'état mexicain pour venir tuer tout le monde)
(donc ils ne répondent pas aux provocations)
ni se faire tuer par les paramilitaires

Show more
esperanto.masto.host

Bonvenon! Malferme al ĉiaj kaj ĉiuj respektemaj esperantistoj.